Infos françaises: des experts de l’ONU ont recensé les exactions dans le sud-est du pays

, Infos françaises: des experts de l’ONU ont recensé les exactions dans le sud-est du pays

, Infos françaises: des experts de l’ONU ont recensé les exactions dans le sud-est du pays

Dans leur dernier rapport publié le 14 juin 2024, les experts du panel des Nations unies pour le suivi de la situation en Centrafrique ont notamment évoqué les conséquences pour le pays de la guerre au Soudan, avec les recrutements de miliciens parmi les groupes armés, et l’utilisation de la frontière comme plaque tournante. Les experts onusiens reviennent aussi longuement sur la situation dans le sud-est du pays, et sur les dynamiques entre la milice locale zandé, désormais supplétive des autorités, et de Wagner, les rebelles de l’UPC, et le Soudan du Sud.

Publié le : 18/06/2024 – 08:58

2 minutes

Le rapport note un accord en novembre 2023 entre la Centrafrique et le Soudan du Sud en vue de mettre en œuvre des patrouilles conjointes dans la zone frontalière…

Mais plutôt qu’avec les officiels civils et militaires centrafricains, c’est avec les chefs communautaires et la milice Azandé Ani Kpi Gbé qui travaillent le Soudan du Sud. Le parrain de ce rapprochement, notent les experts, est le général James Nando, un important commandant sud-soudanais sous sanctions américaines et britanniques pour des violations de masse commises par ses hommes en 2021…

Cette collaboration avait déjà permis à la milice Zandé de reprendre Bambouti en avril 2023. Cette localité frontalière permettait jusque-là aux rebelles de l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC) d’organiser leur troc avec certains militaires sud-soudanais : bétail d’un côté, céréales et armes de l’autre…

À lire aussiCentrafrique : une centaine de miliciens de la communauté Zandé rejoignent l’armée nationale

Depuis, les combats sont réguliers entre les deux groupes dans le Mbomou et le Haut-Mbomou. Les experts recensent les exactions, le ciblage de civils, notamment sur des bases ethniques et religieuses, les recrutements forcés, y compris d’enfants soldats…

S’y ajoute, côté Zandé, des campagnes informationnelles contre les casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca), relayées par les réseaux du groupe paramilitaire Wagner. Ces derniers mois, les mercenaires russes ont pris en main la formation des miliciens Zandé.

À lire aussiGuerre au Soudan : les Forces de soutien rapide recrutent des combattants en Centrafrique

Ce objet vous a intéressé vous apprécierez également ces publications :

Histoire de France/Les Gaulois – les Romains.,Référence litéraire de cet ouvrage.

Photographie/Personnalités/B/Laurent Baheux.,Lien sur la fiche de librairie.

Cet article, qui traite du thème « Anciens et étudiant de Panthéon-Sorbonne », vous est spécialement proposé par sorbonne-post-scriptum.com. Cette chronique est reproduite aussi fidèlement que possible. Dans l’hypothèse où vous décidez de mettre à disposition des informations complémentaires à cet article sur le sujet « Anciens et étudiant de Panthéon-Sorbonne » vous pouvez utiliser les coordonnées fournies sur ce site. Le site sorbonne-post-scriptum.com a pour objectif de fournir divers articles sur la thématique Anciens et étudiant de Panthéon-Sorbonne publiées sur le net. Consultez notre site internet sorbonne-post-scriptum.com et nos réseaux sociaux dans le but d’être renseigné des futures parutions.