Recherche doctorale africaine: L’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et la Chaire Unesco organisent une journée d’études

, Recherche doctorale africaine: L’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et la Chaire Unesco organisent une journée d’études
, Recherche doctorale africaine: L’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et la Chaire Unesco organisent une journée d’études

Dans le cadre d’une initiative pour soutenir la recherche doctorale en Afrique, l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et la Chaire Unesco Défis partagé du développement : savoir comprendre, agir, ont organisé une journée d’études le 14 juin 2024, à l’Ensea à Cocody-Abidjan. Ce, pour mettre en lumière les travaux des jeunes doctorants. Sous la direction d’Anne Le Naëlou, maître de conférences et titulaire de la chaire Unesco, l’événement a permis aux chercheurs les plus prometteurs de présenter leurs recherches sur les enjeux cruciaux du développement durable en Afrique.

Les doctorants avaient en effet bénéficié au cours des 2 journées précédentes d’ateliers axés sur la méthodologie, la pluridisciplinarité et surtout l’éthique de la recherche.

« Les thématiques privilégiées tournent autour des Objectifs de développement durable (Odd) dans une perspective analytique et critique. C’est-à-dire que tous travaillent sur les questions des sciences sociales, les politiques éducatives, les politiques de santé, de protection sociale, l’accueil des migrants et des déplacés, des questions qui sont des vrais défis pour le continent africain et sur lesquelles il convient d’avoir une analyse mesurée, critique », a t- elle déclaré.

Selon elle, la chaire Unesco facilite l’animation d’un réseau dynamique parmi les doctorants, leur offrant un espace pour s’entraider et accéder à des ressources précieuses telles que des appels à projets et des conférences. Cette année marque la septième édition réussie de cet événement, témoignant de l’engagement continu envers l’excellence académique.

Le lauréat de la finale de « Ma thèse en 3 minutes » cette année, Doni Pikabé de l’Université de Lomé, Togo, a reçu une reconnaissance symbolique pour son travail, incluant un abonnement à la Revue internationale des Etudes du développement.

Ces récompenses soulignent l’importance accordée à la jeune recherche du continent, qui analyse de manière critique les Objectifs de développement durable (Odd) à travers le prisme des sciences sociales.

L’événement a également bénéficié du soutien inestimable de l’Université Félix Houphouët-Boigny, soulignant l’importance de la collaboration interuniversitaire dans la promotion de la recherche en Afrique.

La participation enthousiaste des institutions académiques régionales démontre un engagement collectif pour relever les défis du développement durable sur le continent.

En somme, cette initiative illustre parfaitement comment l’éducation et la recherche peuvent être mobilisées pour faire avancer le développement durable en Afrique, tout en renforçant les capacités locales et en valorisant les contributions intellectuelles africaines sur la scène mondiale.

Cette chronique est reproduite du mieux possible. Si vous désirez apporter des explications sur le sujet « Anciens et étudiant de Panthéon-Sorbonne », vous avez la possibilité de d’échanger avec notre rédaction. Notre plateforme sorbonne-post-scriptum.com vous conseille de lire cet article autour du thème « Anciens et étudiant de Panthéon-Sorbonne ». La fonction de sorbonne-post-scriptum.com est de rassembler sur le web des données sur le sujet de Anciens et étudiant de Panthéon-Sorbonne et les diffuser en répondant du mieux possible aux interrogations des gens. En consultant régulièrement nos pages de blog vous serez au courant des prochaines publications.