Stacey Kent, la plus francophile des chanteuses américaines

, Stacey Kent, la plus francophile des chanteuses américaines
, Stacey Kent, la plus francophile des chanteuses américaines

C’est une réalité : les Américains préféreront toujours voir le verre à moitié plein qu’à moitié vide, bien que l’on y trouve la même quantité d’eau. Une chanson en offre l’éclatante démonstration : Ne me quitte pas, interprétée en français par Nina Simone, donne envie de se jeter d’un pont ; dans sa version anglaise, adaptée par Rod McKuen sous le titre If You Go Away, l’inconsolable rupture reste une hypothèse avec l’emploi d’un conditionnel tout au long de la complainte amoureuse.

Dans son album « Summer Me, Winter Me », Stacey Kent, égérie du jazz francophile venue du New Jersey, a décidé d’en offrir les deux points de vue. Au bar d’un hôtel parisien, elle explique en étirant la mâchoire : « Regardez bien ma bouche selon que j’exprime un sentiment de tristesse en anglais ou en français ; ce ne sont pas les mêmes muscles qui travaillent. »

La complicité avec son grand-père, ancien étudiant à la Sorbonne

Malgré cet optimisme, la chanteuse américaine remarquée en 1997 avec l’album « Close Your Eyes » préserve un jardin secret laissant poindre une légère mélancolie : la complicité avec un grand-père, ancien étudiant à la Sorbonne ayant toujours rêvé de revenir en France. « Il semblait se raccrocher à nos conversations, qu’il ne désirait qu’en français. C’est grâce à lui que j’ai découvert la poésie de Baudelaire et les chansons de Léo Ferré. »

Fan de Michel Legrand, il lui avait fait découvrir La Valse des Lilas (1955). Dans « Summer Me, Winter Me », le titre cohabite avec le Corcovado de Jobim, sur les notes suaves du saxophoniste Jim Tomlinson, égrenées du piano d’Art Hirahara, puis d’une contrebasse et d’une batterie jouée aux balais : « On ne peut pas vivre ainsi que tu le fais / D’un souvenir qui n’est plus qu’un regret / Sans un ami et sans autre secret / Qu’un peu de larmes. »

« Voilà l’avantage de ne pas vivre dans le pays dont on chérit la langue. Mon innocence m’a sauvée »

En 2010, l’adepte de rythmes languides à la voix chaude avait rendu tout un hommage à la chanson française avec l’album « Raconte-moi » Les Vacances au bord de la mer, de Michel Jonasz, mais aussi Jardin d’hiver, composée par Keren Ann et Benjamin Biolay pour Henri Salvador. « Il m’avait offert son album ‘‘Chambre avec vue’’ et ce morceau m’avait bouleversée. Lors de mon premier passage au théâtre des Champs-Élysées, j’ai décidé de le chanter. Quel accueil ! C’était de la folie… Voilà l’avantage de ne pas vivre dans le pays dont on chérit la langue. Mon innocence m’a sauvée. Je ne pouvais savoir qu’il s’agissait de LA chanson du grand Henri Salvador. Jamais sinon je n’aurais osé la reprendre ! »

La suite après cette publicité

C’est cette fraîcheur qui ravive les couleurs de chansons dont la bienséance nous retient de demander l’âge, même dans la langue de Frank Sinatra (Under Paris Skies/Sous le ciel de Paris, 1951, Édith Piaf). C’est ainsi, avec les points juvéniles d’une fille guettant l’étincelle dans l’œil d’un grand-père nostalgique, que Stacey Kent foulera mardi la scène du Théâtre antique de Vienne, affiche partagée avec Diana Krall. « J’ai hâte ! Vienne m’a offert l’un de mes plus beaux concerts. La pluie s’était mise à tomber et dix mille parapluies se sont ouverts devant nous, de toutes les couleurs. » Chez l’amoureuse de Michel Legrand, la vie finit toujours par ressembler à un film de Jacques Demy.


Stacey Kent, en concert le 9 juillet au Théâtre antique de Vienne, et le 12 juillet au festival Elizik’ à Narbonne.

Cette chronique est reproduite du mieux possible. Si vous désirez apporter des explications sur le sujet « Anciens et étudiant de Panthéon-Sorbonne », vous avez la possibilité de d’échanger avec notre rédaction. Notre plateforme sorbonne-post-scriptum.com vous conseille de lire cet article autour du thème « Anciens et étudiant de Panthéon-Sorbonne ». La fonction de sorbonne-post-scriptum.com est de rassembler sur le web des données sur le sujet de Anciens et étudiant de Panthéon-Sorbonne et les diffuser en répondant du mieux possible aux interrogations des gens. En consultant régulièrement nos pages de blog vous serez au courant des prochaines publications.